Ce qu’il faut absolument faire avant de tomber enceinte

Etre parents est une expérience unique mais avant même de le devenir, il y a tout de même quelques étapes à suivre. Elles sont essentielles pour le bon déroulement de la grossesse mais aussi pour que la future vie de famille soit une réussite. Quelles sont ces préparations à faire ? Voici une liste de ce qu’il faut absolument faire avant d’envisager de tomber enceinte :

 


Créer un dossier consacré à  bébé

Créer un dossier consacré à  bébé

Créer un dossier consacré à  bébé

Elever un enfant ne s’improvise pas. Il faut en savoir un maximum sur le sujet avant de se lancer d’autant plus que l’aventure commence dès la grossesse pour ne plus jamais se terminer. Ainsi, il est important de créer un dossier spécialement consacré à bébé où l’on pourra mettre tous les infos sur la grossesse, la valise de maternité, l’accouchement, l’allaitement, etc. On pourra aussi, histoire d’avoir une meilleure organisation, classer les informations par catégories : budget, santé, administration, etc. par exemple. L’organisation est importante lorsqu’on s’apprête à devenir parents car une fois bébé arrivé, il y aura une multitude de choses auxquelles il faudra penser. Il va donc falloir prendre les devants sur pas mal de choses surtout côté administratif pour s’alléger au maximum une fois que bébé sera là.

 

Faire un bilan avec son partenaire

Un enfant se conçoit à deux. C’est donc idéalement à deux que l’on doit se préparer à cet événement important en commençant par bien s’entendre sur le sujet. Il faut dire que le sujet est très vaste alors autant commencer avant même la conception sur les projets futurs avec un enfant et afin de réorganiser les priorités. C’est le moment de penser à s’accorder sur l’éducation, l’alimentation, la répartition des tâches, le budget à consacrer, etc.

 

Faire un bilan complet

Faire un bilan complet

Faire un bilan complet

Avoir un bon état de santé général est nécessaire pour porter un enfant et pouvoir ensuite l’élever. Avant même de concevoir son bébé, il est conseillé de consulter un gynécologue qui se chargera de faire un bilan général de santé pour étudier la fertilité, établir la période d’ovulation, et obtenir ainsi des conseils utiles pour une grossesse en toute sérénité. On peut d’ailleurs poser des tonnes de questions au gynéco sur divers sujet concernant la grossesse et la maternité surtout côté santé. On n’y pense pas souvent mais il est aussi nécessaire de consulter un dentiste avant d’enfanter afin de vérifier l’état des dents et en soigner les éventuels maux. En effet, pendant la grossesse, les gencives deviennent ultra sujettes aux infections. D’ailleurs, au cours du deuxième trimestre de grossesse, il est recommandé d’effectuer une deuxième visite chez le dentiste.

 


Arrêter le tabac et modérer la consommation de café

C’est dans un corps sain que bébé devrait évoluer au cours de la grossesse. C’est donc une nécessité, voire une obligation, d’arrêter tout substance toxique pour le corps à savoir le tabac. Il est aussi conseillé de limiter la consommation de caféine. En effet, le fœtus est le premier à subir les conséquences néfastes de ce type de consommation. C’est donc quelques temps avant la conception qu’il faut tout arrêter, à savoir au moins 1 mois à l’avance. Cela évite les risques de grossesses extra-utérines et de complications en tous genres comme la fausse-couche, la naissance prématurée, etc. Aussi, si la future maman fume pendant sa grossesse, le bébé risque d’avoir des séquelles qu’il gardera à vie. Pour ce qui est de l’excès en caféine, il peut y avoir des risques de décès in utéro. Pour celles qui boivent jusqu’à 6 tasses de café au cours d’une seule journée, il est donc plus avisé de réduire la consommation à 1 seule tasse journalière ou d’arrêter carrément au moins jusqu’à la naissance de bébé. Toutefois, même lorsque bébé nait, il faut tout de même faire attention à sa santé surtout si on allaite car les mauvaises substances peuvent aussi passer dans le lait maternel.

 

Pratiquer de l’exercice

Pratiquer de l’exercice

Pratiquer de l’exercice

Même pour les moins sportives, on recommande la pratique de quelques exercices avant de tomber enceinte, toujours dans le but de préparer le corps à accueillir un petit être en son sein. Une dose de sport quotidienne permet en effet d’avoir un corps en meilleure condition pour la grossesse et ce qui s’en suivra. On peut opter pour le plus simple exercice à savoir la marche, ou quelques séances de pilates et de yoga. Bref, rien de contraignant ni d’excessif, 20 à 10 minutes matin et soir suffissent amplement. Pour celles qui sont fragiles au niveau du dos, la zone du corps qui supportera le plus le poids de la grossesse, il est conseillé d’effectuer des exercices plus ciblés à cet endroit. Pour ce faire, demander conseil à un coach sportif est plus avisé.

 

Equilibrer son alimentation

Outre le sport, l’alimentation est aussi un excellent moyen d’assainir le corps en vue d’une grossesse qui se déroule merveilleusement bien. Il est donc temps de revoir son mode d’alimentation et d’opter pour un rééquilibrage si celui-ci n’est pas exemplaire. Cela ne signifie en aucun cas qu’il faut se priver des bons plaisirs de la vie mais juste de soigner un peu plus sa façon de se nourrir en privilégiant les aliments sains et en évitant ou en en limitant certains comme les poissons ou la viande crus, les fruits et légumes contenant des pesticides, les produits laitiers crus et non pasteurisés, les fritures, etc.

 


Prendre des compléments en vitamines acide folique et b-fer

Prendre des compléments en vitamines acide folique et b-fer

Prendre des compléments en vitamines acide folique et b-fer

Enfin, le gynécologue conseille également aux futures mamans de prendre des compléments alimentaires à savoir de la vitamine acide folique et b-fer. Ces derniers sont essentiels pour le bon développement du fœtus pendant la grossesse. La vitamine B9 ou acide folique est nécessaire dans la production du matériel génétique du fœtus et la formation du tube neuronal ainsi que du cerveau. C’est dès la fécondation que cette vitamine intervient d’où la nécessité d’en prendre avant même de tomber enceinte. Il faudrait en prendre 400 µg par jour pour que cela soit en quantité suffisante dans le corps. Pour ce qui est du fer, le corps en a beaucoup plus besoin durant la grossesse d’où la nécessité d’en prendre en compléments.

 

Conclusion

Ces préparations sont surtout destinées à la future maman, mais ces conseils sont tout aussi applicables sur le futur papa ou l’entourage de la future maman pour le bien de bébé. Tout le monde se doit de se préparer, et physiquement, et mentalement, à ce genre d’événement unique et qui ne sera pas de tout repos.

 


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :