Tout sur l’ovulation douloureuse

Chez certaines femmes, la période d’ovulation est un vrai supplice en raison de troubles des cycles menstruels. On appelle ces troubles une ovulation douloureuse avec des symptômes qui surviennent pendant l’ovulation mais peuvent aussi durer quelques jours avant et après le jour d’ovulation, selon la personne. Voici plus d’informations sur l’ovulation douloureuse afin de rassurer celles qui se sont toujours demandé ce qui leur arrive ou pourquoi cela leur arrive-t-il.


Les symptômes

Tout sur l’ovulation douloureuse – Les symptômes

Tout sur l’ovulation douloureuse – Les symptômes

Une ovulation douloureuse se manifeste en général par quelques saignements dont la durée varie selon les personnes. En effet, si pour certaines cela dure seulement quelques heures, chez d’autres femmes, cela peut aller jusqu’à une journée entière, et même deux ou trois jours. A ces saignements s’accompagne souvent de fortes douleurs appelées douleurs pelviennes. Ils surviennent sur le côté droit du ventre mais aussi sur tout l’ensemble du ventre lorsque la douleur est trop intense. Des douleurs peuvent également se faire ressentir au niveau du vagin, de la vulve, des lombaires, dans le périnée, dans la région anale, ou encore sur les deux faces internes des cuisses. En outre, d’autres symptômes comme les douleurs aux seins, des maux de tête, de la fièvre ou encore des gonflements au niveau de l’abdomen et du pelvis peuvent se ressentir durant cette période-là du cycle menstruel. Il se peut même qu’il y ait présence de gaz qui gonflerait par la même occasion les intestins.

L’origine des douleurs et des saignements

Ces douleurs qui surviennent lors de la période d’ovulation de la femme peuvent être dues à une fissuration de la membrane qui protège l’ovaire appelée péritoine. Ce petit fendillement provoque ainsi une hémorragie péritonéale qui cause alors les petits saignements. Une autre hypothèse avance que les douleurs seraient causées par l’écoulement à l’intérieur du péritoine de ce que contient le follicule. Seulement, cette dernière hypothèse n’est pas toujours fondée en raison du fait que chez d’autres personnes, les maux surviennent même avant que le follicule ne soit rompu.

L’origine de la sensibilité des seins

Tout sur l’ovulation douloureuse – L’origine de la sensibilité des seins

Tout sur l’ovulation douloureuse – L’origine de la sensibilité des seins

Il est fréquent que, pendant la période d’ovulation, les seins de certaines femmes deviennent très sensibles. C’est à cause des œstrogènes qui augmentent l’amas de sang dans les vaisseaux de l’organe mammaire. Aussi, le taux d’œstrogène en hausse sensibilise également le tissu épithélial grâce à la prolactine, cet hormone qui maintient ou déclenche la lactation et qui, en même temps, permet la sécrétion de progestérone. En outre, les œstrogènes stimulent l’augmentation des tissus épithéliaux, ce qui rend la partie des seins des femmes particulièrement sensibles.


 Faut-il consulter un médecin ?

D’après tous ces symptômes, ces douleurs, ces saignements et bien d’autres encore, quand faut-il commencer à s’inquiéter et consulter un médecin ? Cela dépend de la gravité des symptômes qui surviennent mais aussi de la faculté de la personne à les supporter. En effet, lorsque les douleurs ne sont que passagers et moins intenses, il n’y a pas lieu de s’alarmer au point de consulter un médecin. Quelques remèdes homéopathiques suffisent en général à faire passer la douleur et les saignements dans ces cas là. Par contre, lorsque les symptômes durent longtemps et sont insupportables, il est préférable de voir un médecin généraliste ou même un gynécologue.

 

9 Responses to “Tout sur l’ovulation douloureuse”


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :